Vous êtes ici : Accueil » La Mairie » Lettre aux habitants de St Gondran

Lettre aux habitants de St Gondran


Mr le Maire
Aux habitants de la commune de St Gondran

Madame, Monsieur,

Le 05 décembre prochain, je suis convoqué au tribunal administratif pour une audience concernant un arrêté municipal en date du 11 octobre 2019 limitant l’usage des pesticides sur la commune. Vous pouvez prendre connaissance de cet arrêté sur le site de la commune ou en affichage à la mairie.
Je voulais vous informer, en quelques mots, du contexte, des motivations, du choix de cette démarche.
Sur le contexte d’abord :
J’ai été interpellé à plusieurs reprises ainsi que le Conseil Municipal, par un collectif de riverains et par des habitants de la commune, avant l’été, à la suite de l’arrêté pris par le Maire de Langouët. Une mobilisation citoyenne m’a incité à recueillir pendant quelques mois des éléments de compréhension, de connaissance, d’analyse sur la pertinence d’un tel arrêté à Saint Gondran.
Sur les motivations :
Oui la commune de St Gondran est une commune à vocation agricole importante, mais oui aussi, elle est une commune à vocation résidentielle avec environ 20 % des foyers au sein de la zone agricole.
Oui le questionnement des résidents est fort sur les pratiques agricoles autour de chez eux, mais oui aussi, les exploitants agricoles venant sur la commune ont relativement maintenu le caractère bocager par des parcelles de moindre taille.
Oui la commune connait une qualité des eaux pluviales, du ruissellement et des cours d’eau amoindris mais oui aussi, les zones naturelles du futur PLUi ne sont pas négligeables ; ces zones questionnent les uns et les autres sur les pratiques, le projet agricole local que l’on souhaite y construire.
Sur le choix de cette démarche :
Après plusieurs mois pour tenter de comprendre ce qui se joue dans ce type de décision, j’ai invité, par courrier, chacun des exploitants agricoles connus par les services communaux à venir échanger directement avec moi sur le projet d’arrêté. 2 faits sont ressortis :
• La difficulté d’obtenir une liste fiable des exploitants sur le parcellaire très morcelé de la commune.
• L’absence quasi-totale de réponse à l’invitation par les agriculteurs.

Malgré cela, une volonté est affichée dans l’arrêté : celle de lui donner une application limitée dans le temps pour mettre en place une expérimentation à l’échelle communale sur l’évolution des pratiques avec des mesures scientifiques précises, ciblées permettant de connaître, d’évaluer l’impact véritable de l’utilisation de certains produits. Ouvrir les possibles à un changement de pratiques sur un territoire qui s’y prête encore un peu.

Et puis pour finir, il y a dans le choix de prise de cet arrêté une part de conviction sur la responsabilité de l’élu à prévenir autant que guérir. J’ai égrené pêle-mêle dans ma mémoire de quinquagénaire ces quelques titres :
-  Sang contaminé, hormone de croissance, nitrate, amiante, farines animales, médiator,…autant de mots qui résonnent pour moi comme des concours de circonstances, les fruits d’une société à réinventer, mais qui résonnent aussi comme des faillites plus ou moins collectives en terme de responsabilités endossées par les uns et les autres.
Et si, en tant que Maire, à revenir au plus près des gens et de leur espace de vie et de travail, on se doit de prendre la responsabilité de les protéger par anticipation, par principe de précaution, malgré ou grâce à l’expertise scientifique, malgré ou grâce la loi nationale, malgré ou grâce aux textes supra nationaux, alors, oui j’ai pris cette responsabilité et cela m’amène au tribunal.

Bien cordialement,
Le Maire,
Philippe Maubé.

Votre Mairie

3, Rue de la Touche Mulon
35630 Saint-Gondran

Tél : 02 99 45 84 30
Fax : 02 99 45 81 80

Mail : mairiestgondran@orange.fr
Lundi : 9h30 à 12h30
Mardi : 14h00 à 18h00
Le 3ème Mercredi du mois : 14h00 à 16h00
Vendredi : 14h00 à 18h00